Creating CSS3 Menu Css3Menu.com

Energie solaire guinée

Application du photovoltaïque

Marquée par une grande variété permise par les caractéristiques intrinsèques de la technologie photovoltaïque, la longue liste des applications du photovoltaïques peut être réparties en deux grandes catégories :

lanterne solaire

  • Les applications autonomes
  • , c’est-à-dire non-raccordées à un réseau électrique, apparues les premières, comportent quatre domaines distincts :
      * Les satellites artificiels pour lesquels le photovoltaïque constitue la seule source d’énergie qui réponde à toutes les contraintes
      * les appareils portables, aujourd’hui calculettes et montres, demain téléphones et micro-ordinateurs
      * Les applications « professionnelles », relais de télécommunications, balises maritimes ou aéroportuaires, signalisation routière, bornes de secours autoroutières, horodateurs de stationnement, etc.)
      * L’électrification rurale des sites isolés, habitat dispersé, refuges, dispensaires et écoles dans les pays en voie de développement, …

  • les applications raccordées au réseau public de distribution d’électricité
  • que l’on peut subdiviser en trois grands domaines :
      * Les systèmes attachés à un bâtiment consommateur d’électricité, qu’il soit à usage résidentiel (maisons individuelles, habitat collectif social ou privé) ou professionnel (bureaux, commerces, équipements publics, industrie, agriculture,…).
      * Les modules peuvent être « sur-imposés » à la toiture (toit en pente ou toiture-terrasse) sans assurer le clos ni le couvert ou bien « intégrés au bâti » dans une logique de double fonction (clos et couvert, bardage, verrière, garde-corps,…). Leur surface active va de quelques dizaines à quelques milliers de mètres carrés, soit des puissances de quelques kilowatts-crêtes à quelques mégawatts-crêtes
      * Les systèmes posés sur ou intégrés à des structures non-consommatrices d’électricité par elles-mêmes mais pour lesquelles les panneaux remplissent une fonction bien identifiée en sus de la production d’électricité (ombrière de parking, couverture de passage public ou de quai de gare, mur antibruit,…) Leur surface active va en général de quelques centaines à quelques milliers de mètres carrés, soit des puissances de quelques dizaines à quelques centaines de kilowatts-crêtes

L’électricité photovoltaïque ne nécessite pas de réseau électrique.
C’est pourquoi elle constitue une énergie précieuse pour les pays en développement qui ne disposent pas de réseau électrique, et pour les sites isolés.
Deux millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité dans le monde et 80 % d’entre elles vivent en milieu rural où la faible densité de population rend prohibitif le coût du raccordement au réseau électrique public. Le photovoltaïque permet de couvrir à moindre coût la plupart des besoins de la population. Les applications domestiques fournissent l’électricité nécessaire à l’éclairage et au fonctionnement des équipements de communication.
Le photovoltaïque est également utilisé pour satisfaire d’autres besoins fondamentaux:
l’accès à l’eau potable assuré par des panneaux photovoltaïques utilisés pour le pompage et la purification de l’eau.
Il existe également des systèmes photovoltaïques autonomes de plus forte puissance qui alimentent en électricité des écoles et des hôpitaux.
En moyenne, une surface de 10 m² de panneaux photovoltaïques suffit pour alimenter un petit centre médical en Afrique.
Les systèmes hybrides Les applications hybrides permettent d’utiliser différentes sources renouvelables (photovoltaïque, éolien, petite hydraulique, biomasse…) afin de mieux garantir la qualité de l’approvisionnement en électricité. Dans tous les cas, ces systèmes hybrides sont couplés avec des batteries.
D’une manière générale, les énergies éolienne et photovoltaïque constituent deux solutions complémentaires permettant d’électrifier efficacement et à moindre coût les sites isolés.