Creating CSS3 Menu Css3Menu.com

Energie solaire guinée

L'impact sur l'environnement

Impact du photovoltaique sur l'environnement

Comme toutes les activités humaines, la production et la consommation d’énergie ont un impact sur l’environnement, plus ou moins important en ampleur, en localisation et en durée.
Bien qu’il n’y ait aucune sorte de pollution émise lors de la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique, la fabrication, le fonctionnement et le traitement en fin de vie des systèmes photovoltaïques ont, comme n’importe quel produit industriel, un impact sur l’environnement, aussi minime soit-il.
Outre la transformation de matières premières plus ou moins spécifiques, la fabrication des modules nécessite une certaine consommation d’énergie ainsi que l’utilisation de produits chimiques toxiques employés d’ordinaire dans l’industrie électronique.
En fonctionnement, l’impact d’un système photovoltaïque se limite aux aspects visuels et paysagers ainsi que, dans certaines configurations spécifiques (centrales au sol), à une possible perturbation de l’écosystème local.
Arrivés en fin de vie après plusieurs dizaines d’années de fonctionnement, les modules peuvent être récupérés et démontés, les éléments qui les composent peuvent être recyclés et réutilisés, les déchets finaux ne représentant qu’une part minime de leurs composants.

Au total, l’impact environnemental du photovoltaïque est extrêmement limité en comparaison de la plupart des autres filières énergétiques.

Les effets de l'énergie solaire photovoltaïque sur les principaux facteurs environnementaux sont les suivants :

  • Climat : la génération d'énergie solaire électrique directement à partir de la lumière solaire ne requiert aucun type de combustion, et donc aucune émissions de gaz a effet de serre.
  • Géologie : Les cellules photovoltaïques sont fabriquées avec du silicium, élément obtenu du sable, très abondant dans la nature et dont on ne requiert pas de quantités significatives. Par conséquent, les modifications topographiques ou structurelles de terrain et les impacts sur l’environnement engendrés par la fabrication de panneaux solaires photovoltaïques sont nulles.
  • Sol : Ne produisant ni polluants, ni déchets, ni mouvements de terre, l'incidence sur les caractéristiques physico-chimiques du sol ou son facteur d’érosion est nulle.
  • Eaux superficielles et souterraines :Aucune modification des nappes phréatiques ou des eaux superficielles. Pas de consommation, ni de pollution par des résidus ou des déchets.
  • Flore et faune : la répercussion sur la végétation est nulle, et, en éliminant la pose de poteaux électriques, on évite les possibles effets nuisibles pour les oiseaux.
  • Paysage : les panneaux solaires photovoltaïques peuvent s’intégrer de différentes façons dans le ‘paysage’ destiné à les recevoir. Il est possible d’harmoniser leur intégration dans différents types de structures afin de diminuer l’impact visuel de leur présence. De plus, s'agissant de systèmes solaires autonomes, le paysage n’est pas altéré par l’installation de postes et de lignes électriques.
  • Bruits :le système de panneaux solaires photovoltaïque est absolument silencieux, ce qui représente un avantage clair face aux groupes électrogènes classiques dans les logements isolés.

Enfin, l'énergie solaire photovoltaïque représente aujourd’hui la meilleure solution pour les lieux que l'on souhaite approvisionner en énergie solaire électrique tout en préservant les conditions environnementales ; c'est le cas par exemple des espaces naturels protégés.
La majeure partie de cet impact est due à la consommation d’énergie et à l’utilisation de produits chimiques toxiques durant la phase de fabrication des panneaux.
En fonctionnement en revanche, le photovoltaïque n’a strictement aucun impact sur l’environnement.

Une fois démontés en fin de vie, les matériaux de base (cadre d’aluminium, verre, silicium, supports et composants électroniques) peuvent tous être réutilisés ou recyclés sans inconvénient. Une cellule solaire rembourse l’énergie nécessaire à sa fabrication en 3 à 5 ans, y compris les cadres, supports et câbles nécessaires à son utilisation, et les usines de fabrication des composants photovoltaïques se sont généralement engagées à récupérer et recycler tous leurs effluents sous contrôle sévère (normes ISO 14 000). On peut donc affirmer que le photovoltaïque est l’un des moyens de production d’électricité les plus écologiques, même en tenant compte de son cycle de vie complet, du “berceau à la tombe”. Par rapport aux autres sources renouvelables, le photovoltaïque offre des avantages particuliers :

  • il est exploitable pratiquement partout, la lumière du soleil étant disponible dans le monde entier
  • l’équipement de production peut presque toujours être installé à proximité du lieu de consommation, évitant ainsi les pertes en ligne
  • il est totalement modulable et la taille des installations peut être facilement ajustée selon les besoins ou les moyens aucun mouvement,
  • pas de pollution directe ou indirecte (effluents atmosphériques ou liquides, produits de nettoyage, risque d’accident physique,...) aucun déchet, aucune perturbation pour l’environnement de proximité
  • la maintenance et les réparations sont réduites à presque rien pour la partie photovoltaïque et à peu de chose pour l’électronique associée.
  • En conséquence, le photovoltaïque est particulièrement bien adapté à l’intégration dans la plupart des bâtiments quel que soit leur usage (habitations, bureaux, entreprises, centres commerciaux...).